* taxianglais.fr * forum

Vos questions » Les FL2

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Groupe: Administrateur

Inscrit le: 22/09/2008

Messages: 2464

Le 28/04/2022 à 20h04
Reprise du message précédent




Ok je ne ferais plus de pub ( enfin pour ce site :( )

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Groupe: Administrateur

Inscrit le: 24/09/2008

Messages: 6164

Le 16/06/2022 à 20h36
Bonsoir à tous,

Je reviens sur cette page consacrée aux FL2 car vous l’avez peut-être aperçu sur LBC où il est annoncé depuis quelques semaines : voici un authentique Austin FL2 de 1972 (pas de 1974 comme indiqué), moteur BMC essence, boîte manuelle à quatre rapports.

Photos de l'annonce actuelle (juin 2022)




Il se trouve que je connais bien celui-ci pour l’avoir possédé un certain temps il y a quelques années. Et je l’avais d'ailleurs déjà évoqué sur ce forum il y a... plus de dix ans, fin 2011.

Pour ceux qui auraient loupé cet « épisode », petit cours de rattrapage :

Austin FL2, immatriculé PMF 221L



- Vendu neuf en Août 1972 à Debenham Tewson, un cabinet immobilier de Chinnorks en Angleterre
Utilisé pendant huit ans comme véhicule de courtoisie pour les clients de la société

- Acheté en 1980 par Steve Bode, Angleterre et utilisé comme véhicule privé

- Vendu à la belle-sœur de Steve Bode en 1985 pour un usage privé

- Vendu en 1985 à T.D. MOTOR Factors, fournisseur de pièces détachées de taxi et utilisé comme véhicule privé de l’entreprise.

- Acheté en Mars 1989 par Graham Waite, Enfield, Angleterre. Celui-ci retire la séparation et les strapontins arrière et remplace le siège du chauffeur et le strapontin avant par deux sièges en cuir de Rover P6.

- Importé en France par Ronald Wengraf. Celui-ci le vend peu de temps après à M. Verdier, un parisien qui a une résidence à Biarritz. Ce dernier l’utilise comme véhicule personnel jusqu’en 1992 mais lors d’un voyage de Paris à Biarritz, il tombe en panne d’embrayage près de Cahors. Il laisse alors le FL2 chez un mécanicien local, lui confiant la charge de réparer le véhicule. Cela prend un peu de temps en raison de la difficulté à trouver la pièce mais un nouvel embrayage est finalement monté. M. Verdier ne viendra cependant jamais chercher sa voiture. Plusieurs années plus tard, prié par le mécanicien de récupérer son véhicule, il contactera la personne qui le lui avait vendu, Ronald. Celui-ci prend alors le train jusqu’à Cahors et un taxi pour se rendre dans le petit village où se trouve le FL2, avec la ferme intention de le rapatrier par la route. Mais il se rend vite compte que ce n’est pas possible car les freins sont inopérants et plusieurs commandes électriques ne fonctionnent pas. Partir sur la route à son volant n’est donc définitivement pas envisageable.
Furieux il laisse le FL2 sur place, se fait raccompagner à la gare, reprend le train pour Paris et m’appelle dès le lendemain pour me demander si je suis intéressé pour récupérer ce « taxi ». Le prix qu’il en souhaite est raisonnable, mais je devrai ajouter à celui-ci le remboursement intégral de son déplacement infructueux dans le Lot. Et il me demande également, si je suis partant, de lui faire un virement pour m’envoyer en retour l’adresse et les coordonnées du garage hébergeant le FL2. Du pur Ronald !  ;)

Garage près de Cahors



Une fois l’accord scellé je me rends dans le Lot chercher le FL2 et le ramène chez moi, sur plateau. Nous sommes en Avril 1998. Les freins sont HS, les bas de caisse en dentelle mais, bonne nouvelle, après une simple révision sommaire le taxi démarre et le moteur fonctionne.

Je n’ai pas la place de le remiser correctement à l’abri, alors je me contente seulement de le stocker, de le démarrer et de le déplacer de temps en temps.

En Mars 2001, la vente et la livraison d’un Citroën HY en Angleterre capotent et je me retrouve avec une traversée en ferry réservée pour une auto + remorque. Que cette dernière soit chargée ou vide c’est le même tarif. Alors autant amortir au maximum mon déplacement.
J’ai un peu de budget... je me dis que c’est l’occasion ou jamais d’en profiter pour porter le FL2 en Uk afin de faire restaurer sa carrosserie, revoir ses freins, etc. Et je charge le cab !
Mais arrivé à Londres sans aucun rendez-vous et lesté de ce paquet encombrant nous faisons le tour Oliver et moi de plusieurs garages taxis pour en trouver un qui accepte, sur le tas, de prendre le FL2 en pension afin de lui donner une petite cure de jouvence.
J’ai un peu la pression car je dois absolument libérer la remorque. J’ai prévu de charger le lendemain un Milk-Float électrique Wales & Edwards de 1977 acheté dans une ferme près de Coventry et de le rapatrier en France .
Après trois ou quatre refus l’un accepte : Unique Taxis, Ouf :top , à condition que je ne sois pas trop pressé pour le récupérer.

Photos à Londres




Fin octobre je suis prévenu que le taxi est prêt. Je file à Londres quelques jours plus tard, afin d’en prendre livraison, le 8 novembre, avec l’intention de le ramener par la route.

Les travaux effectués sont : la réfection de la carrosserie dont le remplacement de deux portières et des quatre ailes, la réparation de l’intérieur du coffre – la peinture dans sa couleur d’origine, beige – la réfection totale des freins avec le remplacement des canalisations de distribution avant, des cylindres et des garnitures – le remplacement de la tête d’allumage, des bougies, des câbles – la pose d’un nouveau joint de cache culbuteurs – la vérification et réparation du câblage des feux, le remplacement de la centrale-clignotants – la pose de quatre pneus neufs.
Le tout pour un total de £2378 de l’époque.

Le résultat est correct, le FL2 a retrouvé son lustre d’antan. En revanche je m’aperçois que le toit est un peu endommagé vers l’arrière sans doute après avoir touché un des tubes néon du plafond lors de la levée du pont, il y a une bosse et un accroc au toit vinyle. Le tout a été sommairement « maquillé » : la tôle est redressée au marteau de l’intérieur par un trou pratiqué dans le ciel de toit et le vinyle extérieur a été recollé. Cela ne se voit pas trop, mais je suis déçu. Bien sûr les mécanos du garage assurent qu’ils n’y sont pour rien et ne veulent pas reconnaître leur responsabilité mais une petite ristourne m’est quand même accordée par le patron pour cet « accroc » en signe d’apaisement et pour clôturer l’affaire.
Bref ! - il y a des baffes qui se perdent -

La « facture », comme c’est souvent le cas, est griffonnée au stylo au recto d’un bout d’enveloppe et le paiement est demandé en cash comme il se doit. Je m’en acquitte et repars au volant du cab, gouttant enfin au plaisir de le conduire.
Mais alors que je n’ai pas encore quitté Londres le moteur ne tarde pas à chauffer. La circulation est intense et les rues bien encombrées. Je décide rapidement de faire demi-tour et de revenir au garage. Dépités de me revoir si tôt ils acceptent, de mauvaise grâce, de jeter un œil à mon problème.
En fait le circuit de refroidissement n’a pas du tout été regardé et est complètement obturé par des résidus de liquide quatre saisons (le Vivaldi :D ) formant une pâte compacte au niveau du calorstat. Le liquide ne circule donc pas, ou si peu, et la surchauffe n’est de ce fait pas surprenante.
Après le nettoyage minutieux et complet du circuit et m’être assuré que le refroidissement du moteur fonctionne correctement, nouveau départ, une heure plus tard.
Je prends donc la route pour un long trip de plus de 800 km et rentre, au rythme tranquille de l’engin - pas plus de 90km/h.
Un ami me suit avec sa voiture jusqu’à Rouen, mais tout se passe bien et je rentre chez moi sans encombre.
Les sièges en cuir semi-ferme d’origine Rover, inclinables en raison de l’absence de la cloison, apportent un confort appréciable et mon dos n'a pas trop souffert.

Photos à son arrivée






Presque sitôt arrivé j’utilise ce véhicule pour le Téléthon 2001 et fait quelques sorties localement par la suite sur de petites distances uniquement. Mais j’ai rapidement des tas de petits problèmes avec lui, il tombe souvent en panne. La cause sera finalement trouvée par mon mécanicien : le carburateur a été jointé avec du silicone non compatible avec l’essence et celui-ci se désagrège peu à peu et bouche l’arrivée de carburant.
[Je précise que lorsque je l’ai confié au garage de Londres c’était essentiellement pour faire refaire les freins + carrosserie-peinture, l’allumage étant correct et le carbu également … pas le circuit de refroidissement qui méritait assurément d’être revu (mais ne l’a pas été)].
Je ne sais pas si le garage Unique Taxis existe encore, mais personnellement je ne leur ai jamais fait de la pub ;-)

Et puis, les problèmes reviennent malgré une grosse révision en 2004, avec démontage et nettoyage complet du carburateur, montage de nouveaux joints, dégrippage des freins, réparation du câble de frein à main et pose d’une nouvelle batterie, etc.
Les freins recommencent à se gripper, la peinture cloque en bas des portières…
Triste de le voir se dégrader et lassé par les pannes fréquentes, je l’utilise de moins en moins, ce qui n’arrange rien d’ailleurs, et je finis par le vendre à un loueur de voitures de cérémonies en Normandie. Celui-ci le revendra 18 mois plus tard sans être parvenu à, ou sans avoir essayé de, l’immatriculer.
Je perds sa trace mais j’apprends plus tard qu’il a «migré » vers la Côte d’Azur où il est utilisé comme véhicule publicitaire par Hugues & Hugues, une entreprise d’architecture d’intérieur - décoration de Mouans en Sartoux (06370) près de Grasse.
Mais l’effet commercial s’estompant après une certaine période, il ne reçoit plus guère d’attention et délaissé, il se détériore rapidement. :(

Photos LBC 01/2014





Annoncé en assez mauvais état sur LBC en janvier 2014 il est acheté par un collectionneur qui devait le restaurer, ce qu’il semble avoir fait car il est en bien meilleur état apparent aujourd’hui qu’à l’époque. Il a été repeint en rouge probablement à cette occasion.

Il est aujourd’hui toujours dans le secteur de Grasse, est toujours en plaques anglaises [PMF 221L]…et de nouveau en vente.

Ce véhicule est certes non conforme à l'origine, a eu une vie mouvementée, mais 50 ans au compteur, il est toujours de ce monde et mérite, je trouve, d'être préservé.
C'est un modèle intéressant, essence, son prix annoncé est modeste... Alors, avis à un courageux amateur !
A suivre !


Danny
Site web    

Mayfair

rank_5.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 27/09/2017

Messages: 552

Le 17/06/2022 à 06h33
Merci pour cette belle histoire, que je vais pouvoir raconter à mon petit dernier pour le faire s’endormir, ça te dérange pas si je rajoute une princesse et une licorne ? (Et quelques nains un peu pervers, mon petit dernier a quand même 13 ans)
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Groupe: Administrateur

Inscrit le: 22/09/2008

Messages: 2464

Le 17/06/2022 à 07h13




Salut merci pour la"petite" histoire


tu as des infos comme ça sur combien de vehicule ?

Mayfair

rank_5.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 15/05/2014

Messages: 648

Le 17/06/2022 à 10h11
Hello !

Et au final personne n'aura su pourquoi il avait ses pannes si fréquentes ?
Mais devant autant de pannes récurrente, n'aurait il pas été intéressant de carrément lui changer le moteur (et peut être du coup la boite). ça n'aurait pas été le même dans l'âme mais d'extérieur oui. Si j'ai bien appris la leçon, c'était les moteurs de Land Rover des FX4(R) qui était montés dessus et certains m'ont dis avoir mis un moteur Ford à l'intérieur (en changeant probablement ... peut-être ... certainement ? ... les supports). Du coup si ce Cab serait à restauré; alors je me dis que pour que cesse sa malédiction, ça serait une solution. Parce que rouler avec un véhicule atypique c'est top .... passer plus de temps à être dehors à la pousser que dedans à le conduire; c'est déjà moins drôle.

Bien entendu il faut un certain porte monnaie pour le refaire (que je n'ai malheureusement plus); mais j'aurais bien aimé le sauver. Alors peut-être que dame fortune bousculera dame infortune pour ce brave FL2 qui ne demande qu'à faire plaisir à son prochain propriétaire.


It's not because you go faster than me, that you'll go further than me. A Cab never stops until it dies.
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Groupe: Administrateur

Inscrit le: 24/09/2008

Messages: 6164

Le 17/06/2022 à 10h12
raph:
tu as des infos comme ça sur combien de vehicule ?

Quelques uns... ;) J'ai toujours été plus intéressé par l'histoire (des cabs) que par la mécanique. Et puis avoir un London Cab c'est toujours une aventure ;) :top

@ Olivier : Pas de problème, tu peux romancer un peu et même ajouter quelques super-héros ;)

@ Peter : nos posts se sont presque superposés alors j'édite celui-ci pour te répondre :
- Tu t'emballes, tu t'emballes ;) A ma connaissance cet "historique" FL2 possède toujours son moteur d'origine, un BMC 2,2L essence *, cinquante ans après sa mise en service. Preuve qu'il n'était sans doute pas nécessaire de le remplacer.
Quand un moteur est totalement HS ou que sa réfection coute plus cher que d'en changer je veux bien mais quand les problèmes proviennent d'un défaut de carbu ou d'allumage, que les freins grippent (souci récurent sur ce type de voiture) ou que les pannes sont celles habituelles et classiques, ni plus ni moins, autant ne pas partir dans des travaux longs et onéreux.

Enfin, moi c'est ce que je pense. Nous le savons tous pour y avoir été confronté un jour, les cabs sont capricieux, avec plein de défauts et sujets parfois à des pannes récurrentes mais néanmoins très souvent sans gravité.

La carrosserie pose beaucoup plus de problème de conservation que les mécaniques elles-mêmes. Et bon nombre de cabs partent à la casse avec leur moteur en état de fonctionner. :(

(*) Ce sont les FL2R et FL2S qui ont un moteur Land Rover, pas les FL2 ;)


Danny
Site web    

Buckingham

rank_special.png

Avatar

Inscrit le: 28/06/2014

Messages: 1542

Le 17/06/2022 à 11h01
Super intéressant cet historique !!! Grand merci.

Si tu en as d'autres, je pense que tout à chacun sera heureux d'en prendre connaissance.

Ce sera certainement plus intéressant que les publi-reportages écrits ici ou là accompagnés de photos qui contredisent le texte...Les perles ne manquent pas...

Encore merci et bravo !!
   

Mayfair

rank_5.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 15/05/2014

Messages: 648

Le 17/06/2022 à 12h29
NLU413F:

(*) Ce sont les FL2R et FL2S qui ont un moteur Land Rover, pas les FL2 ;)
Merci Danny j'en prend note, je ne le savais pas.


It's not because you go faster than me, that you'll go further than me. A Cab never stops until it dies.
   

Knightsbridge

rank_3.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 26/02/2020

Messages: 107

Le 17/06/2022 à 15h41
Hello,

Je suis peut-être un peu quiche, mais je n'arrive pas à trouver l'annonce sur LBC.... (ou alors, peut-être est-il déjà vendu).

NLU413F aurais-tu un lien vers l'annonce, ou une suggestion des mots clés, je serai curieux d'en connaître le prix de vente !
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Groupe: Administrateur

Inscrit le: 24/09/2008

Messages: 6164

Le 17/06/2022 à 15h47
Hello Bob, je viens de regarder à l'instant et l'annonce est toujours en ligne.

Si tu tapes : Taxi anglais dans voiture, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Alpes-Maritimes, Mouans-Sartoux 06370 tu devrais tomber dessus.
Le prix indiqué est de 1000€ mais ce n'est peut-être pas celui désiré par le vendeur qui est un professionnel...
Je n'ai pas appelé, mais si tu obtiens des infos de ton côté n'hésite pas à nous en faire part :top


Danny
Site web    

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Groupe: Administrateur

Inscrit le: 22/09/2008

Messages: 2464

Knightsbridge

rank_3.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 26/02/2020

Messages: 107

Le 17/06/2022 à 16h03
Merci beaucoup. Mais non, je n'ai pas l'intention de prendre contact avec le vendeur, c'était plus par curiosité. Après, c'est vrai que ça peut être une bonne base pour un projet de restauration, à pas cher au départ !
   

Knightsbridge

rank_3.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 01/07/2019

Messages: 115

Le 18/06/2022 à 08h43
Un vrai talent de conteur pour un historique des plus complet, bravo Danny :)

Tu devrais penser à écrire un bouquin :lol


Carpe diem
   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Groupe: Administrateur

Inscrit le: 24/09/2008

Messages: 6164

Le 18/06/2022 à 11h21
Gaston:
Tu devrais penser à écrire un bouquin :lol

C'est une idée, je n'y avais pas pensé :D :D

J'ai d'autres histoires ou anecdotes en réserve (notamment avec des double-deckers) mais je n'ai guère le temps ou le courage de les écrire...

Un jour peut-être quand j'écrirais mes "mémoires", avant de la perdre ;)


Danny
Site web    

Mayfair

rank_5.png

Avatar

Groupe: Membre

Inscrit le: 15/05/2014

Messages: 648

Le 18/06/2022 à 16h42
NLU413F:

J'ai d'autres histoires ou anecdotes en réserve (notamment avec des double-deckers) mais je n'ai guère le temps ou le courage de les écrire...

C'est bien dommage; j'aurais bien aimé moi :D


C'est le bus que durant toute mon enfance, je prenais pour aller à Putney bridge ou Wimbledon



Edité par Peter Le 18/06/2022 à 16h43


It's not because you go faster than me, that you'll go further than me. A Cab never stops until it dies.
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté